Cinéma itinérant : 1er bilan

La projection du film « La 11e Heure » dans les villages de Breitenbach, Lalaye, Neubois et Thanvillé a été accueillie avec un bel enthousiasme pour une première projection. Le projet porté par EchoVal et soutenu par la ComCom a en effet attiré plus de 120 personnes qui ont pu discuter avec les différents intervenants présents chaque soir.

A travers l’intervention de nombreux spécialistes, le film a expliqué que la convergence de crises que connaît la planète est désormais un fait établi et que tout reste à faire pour tenter de les surmonter. L’Homme ayant créé une société parallèle à la Nature, ne vit plus en adéquation avec elle et ce manque d’harmonie, de symbiose, nous emmène vers des chemins qui brisent les cycles de Vie. On peux alors se demander que faire, par où commencer et surtout est-ce que cela peut encore changer quelque chose ?

Grâce aux discussions qui ont suivi, les intervenants, mais aussi le public présent, ont pu proposer des idées concrètes et parler de leurs propres expériences. Des exemples ont été donnés, tels que l’isolation extérieure d’une maison pour améliorer son bilan énergétique, la construction d’une maison bioclimatique à Urbeis (celle de Nanou et Nicolas Humbert), etc. Les questions ont été nombreuses et les réponses données le plus concrètes possibles : quels sont les coûts, les aides, etc.

Le public était sensible à la réduction de la consommation d’énergie dans la maison et il a surtout été noté l’importance de faire un bon état des lieux avant de commencer des travaux chez soi afin de bien définir les priorités et de rester dans son budget !

La question des économies d’énergie dans la maison aura ainsi été le principal point de discussion, bien qu’elle rentre dans une logique plus globale qui est de respecter les limites de notre Terre et donc d’appliquer une sobriété plus générale dans tous nos comportements.

En effet, nous avons également parlé de notre responsabilité de citoyen lors de nos achats et dans notre mode de vie en général, car au-delà des décisions institutionnelles ou gouvernementales, chacun peut se poser en tant qu’acteur de sa consommation en tentant de faire les choix les plus justes pour la planète.

Voici quelques-unes des réflexions échangées lors de ces soirées et que nous espérons prolonger lors d’un deuxième cycle de projections, qui devrait avoir lieu à l’automne.

En attendant, l’important est de mettre ces bonnes paroles en action. EchoVal est un réseau de personnes et d’associations de la Vallée de Villé qui se propose de fédérer les initiatives et les bonnes volontés pour agir plus efficacement. N’hésitez pas à nous contacter ou à suivre notre actualité sur ce site.

Et surtout n’oubliez pas :  » Changer le Monde commence par se changer soi-même « 

Agathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.